Petits pois, congélation et autres modes de conservation

Petits pois, congélation et autres modes de conservation

Personnellement j'adore les petits pois !
Que ce soit à picorer cru pendant la récolte ou en salade, cuit avec des petites carottes et des jeunes pommes de terre, en purée... Je ne m'en lasse pas !

Seulement voilà, après écossage, il arrive parfois que l'on ait un trop plein. Il faut donc bien les conserver  car vous avouerez qu'il serait fort dommage de les jeter après toute la peine que vous vous seriez donné.
Il existe plusieurs manières de les préserver: congélation, stérilisation en bocaux ou encore les faire sécher pour faire des pois secs (aussi appelé pois cassé).
Ne possédant pas de stérilisateur, et préférant les récolter en frais, je vais surtout mettre en avant la congélation.

Deux solutions :
La première:
Votre cueillette est du jour et vos petit pois sont bien frais.
Après les avoir écosser, il vous suffit alors de les laver à l'eau, les égoutter puis de bien les sécher avec un linge propre ou d…

Evolution du jardin - Mai

Nous voici à la dernière semaine de Mai et le potager commence à prendre des couleurs :) Sur cette portion les fraisiers commencent à produire depuis une petite quinzaine déjà. J'en suis bientôt à près de 2 kilos récoltés. Un vrai bonheur ! Miam ! J'ai déplacé quelques éléments de ma parcelle d'origine : plant de ciboulette, bourrache et soucis ont été repiqué sur les bordures.Mes pommes de terre s'installent correctement, et mes oignons et échalotes prennent une belle tournure, leur calibre devrait être appréciable.

En bordure, mes charlottes devraient apprécier la compagnie de petits pois semés en début de mois. Un test en fait cette année,car les petits pois auraient la vertus de repousser les doryphores. On en reparlera plus tard. Sur le fond du jardin, ma pyramide de fraise s'installe tranquillement. Face à elle, un pied de ciboulette et de coriandre vont commencer le voisinage.


Les premiers radis ont été récolté et d'autres vont suivre. Les pois ridés demi-nain commence à prendre de l'altitude et les semis de panais intercalés avec les radis pointent le bout de leur nez.



Dans l'angle le soucis s'épanouit. Une fleur très utile au jardin qui met une jolie touche de soleil. En effet, bien loin d’attirer les problèmes, il repousse les insectes nuisibles au jardin.
On peut noter d'ailleurs que les fraisiers proches ont l'air d'apprécier grandement sa compagnie.



Le climat n'ayant pas été très favorable, les semis de haricots ont tendances à trainer un peu... Mais patience, patience, tout vient à point :) Mes feuilles de chêne et mes laitues pommées vont bientôt être toute consommées, du coup j'ai lancé un semis de sucrine. Cette variété supporterai mieux la chaleur estivale. a confirmer, car pour moi c'est une première.



J'ai terminé la mise en place de mes supports pour les tomates et j'ai rajouté un voile de protection sur le côté, car le terrain est assez exposé au vent de ce côté. Ici le semis radis et carotte à l'air de se comporter correctement.
Même si je ne suis pas dans l'optique d'une production intensive mais plutôt dans la recherche d'un équilibre, j'essaye tout de même d'optimiser mes surfaces et d'adapter mes plantations à ma consommation.




Ca butine, ça butine !! La consoude est vraiment une plante incroyable au vu des usages possibles et du nombre d'auxiliaires qu'elle séduit.











Exemple de récolte en ce mois de Mai. Comme dis précédemment, je ne cherche pas une culture intensive et j'essaye d'obtenir de la variété. L'intervalle entre les paniers est de 2 à 3 jours en moyenne, en fonction des conditions climatiques. Nous sommes 2 à la maison, et ça reste amplement suffisant. Je donne déjà du trop plein à mes amis ou famille.
A suivre :)

Commentaires