Petits pois, congélation et autres modes de conservation

Petits pois, congélation et autres modes de conservation

Personnellement j'adore les petits pois !
Que ce soit à picorer cru pendant la récolte ou en salade, cuit avec des petites carottes et des jeunes pommes de terre, en purée... Je ne m'en lasse pas !

Seulement voilà, après écossage, il arrive parfois que l'on ait un trop plein. Il faut donc bien les conserver  car vous avouerez qu'il serait fort dommage de les jeter après toute la peine que vous vous seriez donné.
Il existe plusieurs manières de les préserver: congélation, stérilisation en bocaux ou encore les faire sécher pour faire des pois secs (aussi appelé pois cassé).
Ne possédant pas de stérilisateur, et préférant les récolter en frais, je vais surtout mettre en avant la congélation.

Deux solutions :
La première:
Votre cueillette est du jour et vos petit pois sont bien frais.
Après les avoir écosser, il vous suffit alors de les laver à l'eau, les égoutter puis de bien les sécher avec un linge propre ou d…

Evolution du jardin - Avril

potager en travaux, tanaisie, consoude et fruitiers
 Suite de l'évolution des "travaux" :)
Nous sommes à la mi-avril.
Restructuration du fond de mon jardin suite à la reprise du morceau supplémentaire. J'ai pris le parti de conserver toute la bande du fond pour mes fruitiers. Un peu de nettoyage d'ailleurs car certains plants de fraisiers commençaient à dégénérer.

potager en travaux, phacélie

 Une semaine plus tard (je travail donc c'est un jeu de patience ^^). La délimitation d'une parcelle au fond du jardin avec quelques petites palissades est terminée. Mes premiers semis vont démarrés :) La végétation que vous apercevez au centre du terrain est de la phacélie. Un engrais vert très mellifère, facile d'entretien et qui fait un très bon couvre sol l'hiver et engrais par la suite.
potager en travaux nouvelle allée
Reprise d'une de mes allées qui commençait à s'affaisser. Comme vous pouvez le voir, toujours usage de bois pour délimiter et conservation de la pierre au centre du jardin. Un parti esthétique mais pas que. Mes pierres servent d'abris à de nombreuses espèces. Le paillage, toujours du miscanthus (ou herbe à éléphant), présente de nombreux intérêts: rétention d'eau, évite trop de repousses indésirables, création de terreau... J'y reviendrais dans un autre article.
potager en travaux, salades
 Les journées d'avril bien ensoleillés ( un regret ? ^^), m'ont permis de bien avancer. Tout est relatif bien sur, mais en fonction de ma disponibilité, la poursuite des transformations à bien progressé.
L'allée opposée à la précédente a, elle aussi, profité d'un lifting :) Les petites salades que vous pouvez apercevoir, font toujours partis des semis spontanés. Je les ai juste repiqué.
potager en travaux, vu de coté
 Vue sous un autre angle.
Cela me demande certe quelques efforts, mais le jeu en vaut la chandelle :)
Quel gain de temps pour les prochaines saisons !
Et puis une forme d'évasion qui se met en place :) Patience et longueur de temps, la plus grande force du jardinier :)
potager en travaux, oignons et échalottes
J'ai repiqué des repousses de fraisier (et quelques pieds que j'avais récupérer à mon domicile) dans ma pyramide et sur la bande au fond,ainsi que des repousses de murier et framboisier. Les échalotes et les oignons jaunes sortent de terre :) Et ma portion sur la droite va bientôt recevoir ses plants de pomme de terre.
Cette année j'ai opté pour une variété polyvalente et résistante, la charlotte.
consoude, tanaisie et murier
 Ma consoude (plante au premier plan) s'est extrêmement bien développée en à peine deux semaines (comparez avec la première photo de l'article). Une plante que tout jardinier se devrait de posséder dans son potager bio au vu des vertus et des nombreux usages possibles... Mellifère, engrais, purin, paillage...
J'y reviendrais également plus tard.
potager en travaux, ciboulette et thym
 Dernière grande étape du redessin de mon potager. Pour apporter un peu d'équilibre au niveau des structures j'ai décidé de réaliser un quasi copié-collé du bac-palissade situé de l'autre côté. Je conserve mes aromates en place ( et j'aurai bien tort de m'en privé ^^). Ici, ciboulette, thym et romarin.

potager en travaux, thym, feuille de chêne et ciboulette
Si je parle de bac-palissade, c'est que cette structure me permet de remonter le niveau de la terre et de travailler un peu comme sur une butte.
A venir, une structure de protection.
Et oui ! Cette année, mes pieds de tomate s'installerons ici :)

A bientôt pour la suite ;)
Et n'hésitez pas à commenter ou mettre un ptit pouce ça fait toujours plaisir ;)

Commentaires