Petits pois, congélation et autres modes de conservation

Petits pois, congélation et autres modes de conservation

Personnellement j'adore les petits pois !
Que ce soit à picorer cru pendant la récolte ou en salade, cuit avec des petites carottes et des jeunes pommes de terre, en purée... Je ne m'en lasse pas !

Seulement voilà, après écossage, il arrive parfois que l'on ait un trop plein. Il faut donc bien les conserver  car vous avouerez qu'il serait fort dommage de les jeter après toute la peine que vous vous seriez donné.
Il existe plusieurs manières de les préserver: congélation, stérilisation en bocaux ou encore les faire sécher pour faire des pois secs (aussi appelé pois cassé).
Ne possédant pas de stérilisateur, et préférant les récolter en frais, je vais surtout mettre en avant la congélation.

Deux solutions :
La première:
Votre cueillette est du jour et vos petit pois sont bien frais.
Après les avoir écosser, il vous suffit alors de les laver à l'eau, les égoutter puis de bien les sécher avec un linge propre ou d…

Auxiliaire au jardin, le bourdon

Tu as le bourdon ? Vraiment ? eh bien ce n'est pas si grave ;)
Cet insecte, au vol bruyant parfaitement reconnaissable, est un excellent pollinisateur. Il ne faut pas le confondre avec le faux-bourdon, qui est le mâle de l'abeille, même si les deux se ressemble beaucoup. Pour les distinguer, il faut observer les yeux, beaucoup plus gros chez le faux-bourdon, et qui se rejoignent sur le haut de la tête. Il appartient, tout comme les abeilles, à la famille des Apidae, mais son corps est beaucoup plus trapu et poilu que ces dernières. Leur corps est la plupart du temps coloré de jaune et de noir avec un abdomen dont l'extrémité est blanche ou rousse pour les espèces les plus communes.
En moyenne, la taille varie de 7 à 32 mm, en fonction de leur caste:

  • La reine, comme pour beaucoup d'autres insectes, est la plus grosse de la colonie. En fonction des espèces, elle mesure entre 13 à 32 mm.
  • Les ouvrières varient entre 7 à 18 mm de long.
  • Et enfin, les mâles oscillent entre 10 à 17 mm.
Ordre: Hyménoptère (genre Bombus)
Famille: Apidés

Mode de vie et rôles au jardin

Insecte social, à la durée de vie variant de 2 mois à un an pour la reine. 
Cette dernière passe l'hiver seule et recherche au début du printemps une cavité naturelle (type terrier) ou encore artificielle (par ex. nichoir) pour y construire à l'aide de poil, mousse, herbes... Le futur nid pour la nouvelle colonie. Elle y pondra ses œufs dans des cellules réalisées en cire (en générale 3 à 4 œufs par cellule). Elle créera également une réserve de nectar pour s'alimenter lorsqu'elle s'occupera de ses premiers œufs. Quel que soit leur caste, les bourdons passent par 4 étapes de développement: œuf, larve, nymphe et enfin adulte.
Les premières pontes du printemps feront les futurs ouvrières de la ruche. A la fin de l'été, viendront les mâles et les femelles fécondes (reines) qui recommenceront à nouveau le cycle. A terme, une colonie représente environ 500 individus.

Ils font parties des plus petits animaux endothermes (ils produisent leur propre chaleur) et emmagasinent la chaleur du soleil grâce à leurs bandes noires et leurs poils. De ce fait, alors que les autres insectes sont encore engourdis par le froid, ils font partis des premiers à sortir pour se nourrir (à titre de comparaison, à partir de 5°C pour eux, contre 15°C pour les abeilles).

Les bourdons se nourrissent exclusivement de nectar, de miel et de pollen, et cela quel que soit leur stade de développement.
Les bourdons sont d'excellents pollinisateurs, il existe d'ailleurs des élevages dans de nombreux pays depuis que l'on sait que le bombus est le seul insecte apte à polliniser les fleurs de tomates toute l'année.

Comment l'inviter ?

  • Comme toujours évitez d'utiliser des traitements insecticides sensibles.
  • Ils se régalent de nombreuses fleurs: capucines, bourraches, pissenlits, lavande, trèfle, consoude... N'hésitez pas à semer ou planter en bordure et près de vos fruitiers. Vos fraisiers, framboisier, myrtilliers... n'en seront que plus productifs ;)
  • Si vous en avez la possibilité, gardez dans un coin du jardin, un tas de pierre, de bois, de feuilles ou encore d'herbes hautes pour qu'il fasse son nid en dessous.
  • Vous pouvez également tenter d'utiliser des vieux pots en terre que vous enterrerez avec de la paille en prenant soin de laisser affleurer le trou (l'entrée) à la surface et de protéger cette ouverture avec une planche, une tuile...
Le bourdon est une espèce essentielle à la biodiversité. Tout comme l'abeille, sa population ne cesse de régresser du fait de l'urbanisation et l'utilisation de pesticide.
Alors n'ayez plus peur d'avoir le bourdon ! Préservez le ! :)

Commentaires